Belles et bois / Emmanuelle Vo-Dinh

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 11/11/2018
16:00 - 16:45

Emplacement
Théâtre de Saint-Nazaire

Catégories


Il y avait 1 fois, 2 fois, 3 fois… Ce spectacle est une boîte de Pandore pour qui aura voulu y enfermer La Belle au bois dormant… On l’ouvre, et c’est autant d’« Il était une fois » qui ne demandent qu’à sortir, autant de Grimm, de Perrault, de Walt Disney, de Tchaïkovski qui s’enchevêtrent dans un déluge de versions et de narrations toutes plus fantastiques. Voici donc que les fées, belles, grenouilles et princes se prêtent au jeu d’un éternel recommencement, jusqu’à brouiller les pistes, décliner des versions farfelues et inviter un bestiaire fabuleux. Au final, quel que soit le puzzle reconstitué, c’est le triomphe de la liberté et du surnaturel, de l’imagination et du spectaculaire, de l’anachronisme et de la fantaisie : en témoigne ce petit théâtre miniature qui magnifie le happy end à la manière du Bunraku, art japonais de la marionnette créé au moment même où Charles Perrault écrivait sa Belle… Belles et bois se déploie joliment dans cette boucle, prouvant que les meilleures histoires n’ont jamais de fin !
Nathalie Yokel

conception Emmanuelle Vo-Dinh et David Monceau — interprétation Alexia Bigot, Cyril Geeroms, Camille Kerdellant, David Monceau — assistante Violette Angé — création musicale David Monceau — musiques additionnelles Piotr Illitch Tchaïkovski, Bernard Herrmann — prose additionnelle Camille Kerdellant — création lumières Françoise Michel — création costumes Salina Dumay — création décor Christophe Gadonna — création accessoires Violette Angé, Salina Dumay, Christophe Gadonna — régie générale de tournée Florent Pellen ou Christian Le Moulinier — durée 45 minutes

production Le Phare, Centre chorégraphique national du Havre Normandie — coproduction Le Volcan, Scène nationale du Havre ; Le Rive Gauche, scène conventionnée danse de Saint-Étienne-du-Rouvray — résidence de création Théâtre Le Passage, Fécamp

Le Centre chorégraphique national du Havre Haute-Normandie a connu une période de préfiguration entre 1986 et 1993 avec Joëlle Bouvier et Régis Obadia puis a connu différentes directions : François Raffinot de juillet 1993 à décembre 1998 et Hervé Robbe de janvier 1999 à décembre 2011. Une procédure de recrutement a eu lieu au cours de l’année 2011 à l’issue de laquelle Emmanuelle Vo-Dinh a été nommée à compter du 1er janvier 2012 à la direction du Phare, Centre chorégraphique national du Havre Normandie avec son projet «Le Phare, au cœur des écritures chorégraphiques contemporaines».