CIE LES SIMONES / Et pendant ce temps Simone veille

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 15/03/2019
20:00 - 21:00

Emplacement
La P'tite Scène des Halles

Catégories


La compagnie des Simones présente : « Et pendant ce temps Simone veille »

Nous sommes une jeune troupe composées de trois femmes et d’ un homme. A l’origine de ce projet, une envie de proposer une comédie désopilante sur l’histoire des droits de la femme . La pièce « Et pendant ce temps Simone veille » jouée au festival d’Avignon en 2013 aborde ce sujet. Elle aborde l’évolution des droits de la femme des années 50 à aujourd’hui. Parce que c’est à la fois les 70 ans du droit de vote des femmes et les 40 ans du droit à l’avortement, nous voulions montrer sous un ton humoristique et ironique que ces combats ont été difficiles.

Car comme il est dit dans le texte « la femme est le pire ennemi de la femme ». A la fois victime et responsable de son sort, le public découvre à travers les trois personnages,une ouvrière, une femme issue de la classe bourgeoise et une femme de la classe moyenne qui portent en elle, une vision archaïque de la place de la femme, ses rôles dans la société. Responsables , car ce sont encore elles qui élèvent les futurs hommes.

Pas forcément féministe, cette pièce met en avant les contradictions et les réflexions de trois femmes qui tentent d’élaborer un avenir à leur condition. Ce pièce s’est écrite juste après l’affaire Strauss Kahn. Comme quoi 70 ans après le droit de vote ,les femmes ont encore du soucis à se faire quant à leur place et leur respectabilité dans un monde qui reste dominé par le masculin.

Nous avons jugé intéressant que le quatrième personnage qui fait, en voix off des remarques et des rappel à la loi, soit joué par un homme.Ce personnage découvre qu’il a fallut 100 ans pour la femme puisse exercer une profession sans l’autorisation de son mari. Dans les années 50, la femme ne peut travailler sans cette obligation légale. Du chemin, certes, mais si long, pour une égalité, équité encore bien fragile.